Les enseignements de Tchernobyl

J’ai re-visionné la série Tchernobyl, et j’ai beaucoup de mal à ne pas voir, dans le témoignage du Valery Legasov fictif d’HBO une mise en garde terriblement actuelle. Voici ma traduction de deux passages de l’épisode 5. Dans le premier, Legasov répond au juge qui l’avertit: s’il insinue que le Parti Soviétique est responsable de l’accident de la centrale, il s’aventure sur un terrain dangereux.

“Je me suis déjà aventuré sur un terrain dangereux. Nous sommes sur un terrain dangereux en ce moment même. A cause de nos secrets et de nos mensonges. Ils sont presque ce qui nous définit. Quand la vérité offense, nous mentons, et mentons, jusqu’à ce que nous oubliions qu’elle est là, mais elle est toujours là. Chaque mensonge implique une dette envers la vérité. Tôt ou tard, la dette se paye.”

Le second passage est une sorte de morale formulée par la voix de Legasov hors-champ tandis que la caméra survole une forêt contaminée au coeur de la zone d’exclusion (une forêt similaire à celle qui a pris feu en avril 2020, non loin d’un dépot de matériel radioactif et, bien sûr, de l’ancienne centrale dans son sarcophage):

“Être un scientifique, c’est être naïf. Nous nous focalisons tellement sur notre recherche de la vérité que nous en oublions le peu de gens qui veulent vraiment nous la voir trouver. Mais elle est là pour toujours. Qu’on la voie ou non, que l’on choisisse de la voir ou non. La vérité n’a que faire de nos besoins ou de nos désirs. Elle n’a que faire de nos gouvernements, de nos idéologies, de nos religions. Elle attendra patiemment, pour l’éternité *. A la toute fin, voilà le cadeau de Chernobyl: Quand auparavant je craignais le coût de la vérité, je demande juste à présent: quel est le coût du mensonge?”

* Allusion aux déchets radioactifs? (à ce sujet, si vous n’avez pas vu le reportage “Into Eternity”, je vous le conseille fortement)

Aujourd’hui, on entend un peu partout que les scientifiques (sauf ce bon Pr Raoult et Donald Trump) sont tous de mèches avec les fonctionnaires du monde entier pour taire les secrets et hourdir un complot mondial. Deux choses:

1) Si cela avait été le cas à Tchernobyl, personne n’aurait jamais su que le Parti avait fait des économies sur les systèmes de contrôle des réacteurs nucléaires, et certains des 16 autres réacteurs du même type en activité en URSS auraient explosés (à commencer par les autres réacteurs présents dans la centrale) pendant que les officiels du Parti se seraient gargarisés de “un réacteur nucléaire, surtout soviétique, ne peut pas exploser”. Pourtant, il y a eu des dizaines de scientifiques et de fonctionnaires pour chercher la vérité au prix de leur vie, de celle de leurs famille, de leur liberté. Ils ont bravé le KGB, les radiations mortelles, le cancer, la vindicte vertueuse du peuple et de l’état. S’ils n’avaient pas souffert et ne s’étaient pas sacrifiés, le continent Européen serait probablement un désert radioactif. Réveillez-moi dans 48 000 ans quand je pourrai sortir sans que mes organes se liquéfient à l’intérieur de mon corps.

2) Si cela avait été le cas pendant la guerre froide, Stanislav Yevgrafovich Petrov (un bon vieil officier de marine élevé au grain et obéissant comme on n’en fait plus) aurait obéit à la procédure de riposte en cas d’attaque nucléaire américaine et aurait déclenché la fin du monde à cause de trois mouches drosophiles forniquant sur un capteur.

Alors, voilà: penser qu’il n’y ait pas une seule personne, aujourd’hui, pour dire la vérité, penser que tous ces miliers de scientifiques qui sacrifient leur sommeil, leur espérance de vie, leur vie sociale, leur famille, mentent sur le covid, sur le changement climatique, sur les vaccins, c’est soutenir une impossibilité statistique. C’est soutenir qu’un réacteur nucléaire, surtout soviétique, ne peut pas exploser.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s